Barrière Vauban

La barrière Vauban permet de délimiter et de sécuriser un périmètre lors de diverses manifestations : défilés, festivals, courses, concerts, spectacles, brocantes, fêtes foraines… Elle convient également au plan vigipirate. Tout en résistant aux intempéries, aux chocs et aux mouvements de foule, elle permet de créer des zones de passages pour les piétons et les véhicules et de signaler qu'une manifestation est organisée temporairement. La barrière de sécurité Vauban est essentiellement utilisée par les collectivités locales et les organisateurs d'événements.

Chez ID Acier nous vous la proposons sous trois formats. Certaines barrières sont disponibles à l'achat, à la location ou les deux. 

Barrière de police 2 mètres x 1.10 mètres disponible chez ID Acier.

Barrière Vauban mesurant 2 mètres x 1.10 mètres.

barriere nadar mesurant 2.50 mètres x 1.10 mètres

Ses avantages 

• Barrière résistante, légère et peu encombrante
• Peut aussi servir de clôture de chantier
• Se stocke facilement au carré après utilisation
• Se manipule facilement avec un engin de manutention
• Possibilité de fixer une bâche PVC ou une banderole publicitaire avec des oeillets 
• En accrochant plusieurs barrières entre elles, on facilite les dénivelés et les rotations

Sa composition

• Barrière pour les professionnels composée d’une structure tubulaire, quatre pieds et plusieurs barreaux en acier galvanisé.  
• Barrière galvanisée avec 14, 16 ou 18 barreaux soudés à la structure pour encore plus de résistance.  
• Équipées de 2 crochets de fixation permettant de lier plusieurs barrières de sécurité entre elles.

Les origines de la barrière de police

• Cette barrière porte aussi le nom de barrière police, ville, contrôle de foule ou barricade. En France, on la surnomme barrière Vauban, en référence à l'ingénieur Sébastien Le Prestre de Vauban, connu pour avoir imaginé et construit des fortifications dans de nombreuses villes (Dunkerque, Lille, Ypres...).

• En Belgique, on la surnomme barrière Nadar, en référence au photographe Nadar. Le 26 septembre 1864, il survole la ville de Bruxelles avec un ballon géant. Pour se poser en toute tranquillité, il fait ériger des barrières mobiles afin de garder la foule à distance.