Les panneaux de chantier

La famille des panneaux de chantier regroupe des panneaux publicitaires en polypropylène placés sur un chantier de construction pour faire la promotion de la nature des travaux, ceux destinés à afficher les mentions légales (numéro de permis de construire, caractéristiques de la construction, mentions de sécurité, durée du chantier) ou encore les panneaux de signalisation temporaire indiquant des modifications directionnelles pour les automobilistes ou les piétons, des indications pour les opérateurs du chantier.

panneau de chantier

Chez ID Acier, notre spécialité est les panneaux de signalisation temporaire, dont nous allons vous détailler les différents types.

Les panneaux de signalisation temporaire de chantier

La pose de panneaux temporaires de signalisation est obligatoire dès lors que des travaux ont lieu sur la voirie et amènent des restrictions ou tout du moins des modifications du plan de circulation dans le périmètre du site concerné. La pose de ces panneaux de travaux est importante et doit être rigoureuse puisque, du démarrage à la fin des travaux, ces derniers sont ceux qui font autorité et deviennent prioritaires sur ceux de la signalisation routière permanente.

Leur but est d’avertir automobilistes et piétons de la modification provisoire du plan de circulation, tout en leur donnant les bonnes informations pour qu’ils puissent contourner le site sans que leur itinéraire global soit remis en question. Une signalisation claire et visible de tous assure la sécurité, évite les accidents, assure la fluidité de la circulation en minimisant l’impact du chantier sur celle-ci.

Les types de panneaux

Différents types de panneaux, dont la forme, la sérigraphie et la couleur changent suivant ce qu’ils signalent, doivent être déposés sur la voirie.

• Les premiers sont de type AK et signalent un danger. De forme réglementaire triangulaire, conformément au code de la route, sur fond jaune pour signaler leur caractère temporaire, ils informent sur toutes les conséquences induites par l’impact du chantier et appellent à la plus grande vigilance. Ils peuvent signaler aux automobilistes la formation de dos d’ânes, de rétrécissement de chaussée ou d’un risque de projections de graviers par exemple.
En savoir plus sur le Panneau attention danger.

• Les panneaux de type B vont quant à eux signaler une prescription ou une obligation. De forme ronde, ils peuvent marquer une interdiction au public, de dépasser un autre véhicule, de stationner, ou une limitation de vitesse. Parmi les obligations, on distingue celles de bifurquer à un endroit donné, de contourner un site, entre autres.

• Les panneaux de type KC, rectangulaires sur fond jaune, sont dédiés aux chantiers d’ampleur importante et indiquent que des travaux prennent place sur une vaste zone sur laquelle la plus grande vigilance est de mise quand on y a pénétré.

• Les panneaux de type KD, eux aussi rectangulaires sur fond jaune, aux dimensions plus importantes, sont utilisés pour signaler une déviation.
En savoir plus sur le Panneau de déviation.

• Enfin, les panneaux de type KM, de dimensions plus modestes, appellent à la vigilance sur des distances plus courtes.

Les 4 types de signalisation temporaire de chantier

L’utilisation de ces divers panneaux et leur pose se fait à l’occasion d’une reconnaissance préalable du périmètre du chantier et répond à différents types de signalisation.

• La signalisation d’approche, qui a pour but d’appeler automobilistes et piétons à la vigilance, va se matérialiser par la pose de panneaux de danger (AK), suivie de panneaux de prescription (B).

• La signalisation d’indication vient compléter les deux premières par des panneaux d’indication (KC, KD), notamment de signalisation routière, pour que tout le monde s’y retrouve. Cet ordre doit être respecté.

• La signalisation de position a elle pour but d’indiquer précisément le périmètre du chantier et par conséquent la zone où interviennent des agents de travaux. Le balisage peut se faire à l’aide de barrières de chantier, et peut être longitudinal ou frontal. Un biseau de raccordement peut également s’avérer utile.

• Enfin, la signalisation de fin de prescription signale, comme son nom l’indique, la proche sortie de la zone concernée par le chantier et le retour de conditions normales de circulation. Généralement, cette signalisation est matérialisée par la présence du panneau B31, panneau rond barré d’une bande transversale noire. Une fois ce panneau franchi, toutes les restrictions préalables n’ont plus cours. Son positionnement est important puisque, à sa pose, il faut s’assurer qu’au-delà, plus aucun agent de chantier n’intervient et que la voirie n’est plus impactée.

Notre matériel de signalisation de chantier