Notre Guide sur le Portail de Chantier

Parmi les éléments à mettre en place lors de la définition d’un périmètre de chantier, les clôtures et barrière de chantier auront pour mission de matérialiser précisément celui-ci, de protéger les piétons des projections et des nuisances et d’éviter les allées et venues impromptues sur la zone concernée. Le tourniquet d’accès permettra de filtrer les entrées et sorties des piétons et d’opérer un contrôle clair et précis des personnes qui opèrent sur le chantier, éviter que d’autres qui n’ont rien à y faire se trouvent sur le périmètre. 

En complément, il faut assurer les entrées et sorties des véhicules et engins amenés à opérer sur le chantier. C’est là qu’intervient la pose de portail, dont les caractéristiques dépendront de la taille du chantier, des contraintes de place, des flux d’entrées et sorties. Faites appel à un installateur spécialisé pour un maximum de sécurité.

Qu'entend-on par portail de chantier?

Le portail de chantier aura la même utilité pour les engins lourds que le tourniquet pour les piétons : Contrôler les entrées et sorties, éviter toute intrusion malveillante, assurer la sécurité des biens et des personnes. 

Comme pour les tourniquets, les portails de chantier sont plus ou moins sophistiqués et fonctionnent selon quelques différences sensibles. Le choix du modèle de portail le plus adapté est question de configuration du chantier, de l’activité globale. 

On distingue deux grands types de portails : portails coulissants ou pivotants. Pour ces deux types, il existe différentes gammes. Les portails pivotants sont souvent les plus simples à installer, parfois aussi les plus rudimentaires. 

Dans sa plus simple expression, un portail pivotant (ou battant), se compose de deux portes en acier galvanisé, pleines, équipées d’un brise-vue ou ajourées, selon qu’on préfère avoir un barreaudage pour laisser une vue sur le chantier ou le protéger des regards indiscrets. Les portes se fixent sur des axes à bastaing, pivotent grâce à un système de roulettes et se ferment avec des colliers de serrage. L’ouverture et la fermeture étant manuelles, cela suppose d’avoir un agent dédié à son utilisation ou de le laisser ouvert pendant les heures de travail et de le refermer une fois la journée terminée. 

Dans sa version plus sophistiquée, le portail pivotant dispose d’une motorisation intégrée. L’ouverture et la fermeture se font toutes seules chaque fois qu’un engin se présente à l’entrée et une fois qu’il a franchi le portail. En outre, le système de verrouillage une fois la journée terminée se fait à l’aide d’une clef, ce qui rend la fermeture plus fiable. 

Les portails coulissants en aluminium ou en acier, autoportants, sont eux composés d’une seule porte fixée sur un rail. Ouverture et fermeture se font par roulement de cette porte sur le rail. Là encore, des versions manuelles ou motorisées existent, les motorisées étant les plus avancées. A noter toutefois que, même pour les versions manuelles, ouverture et fermeture sont facilitées puisque le poids de la porte fait que, une fois l’impulsion donnée, celle-ci coulisse seule sur son rail. 

Le plus souvent, ces portails sont personnalisables et conçus pour résister au vent et aux intempéries grâce à des matériaux. Découvrons maintenant les différents modèles pour choisir son portail.

Les avantages des différents systèmes

Il existe différents types de portails de chantier en fonction de votre budget et du chantier à venir.

Portail pivotant simple

Ce modèle est fortement plébiscité pour son coût relativement faible, sa rapidité et facilité d’installation. Ils sont en outre de fabrication française. Cependant, avoir un préposé au portail peut être un luxe et, en termes de sécurité, le système n’est pas optimal. Ce type de portail manuel n’en reste pas moins pertinent dans le cadre de petits chantiers, sur lesquels les allées et venues seront peu fréquentes, hormis en début et fin de journée, et sur lesquels le nombre d’agents qui passent par le portail est réduit, ce qui permet de repérer très vite un éventuel intrus. 

Portail pivotant motorisé

Il trouvera lui sa pertinence quand le périmètre du chantier est plus vaste, que de nombreux engins doivent circuler, transporter divers matériaux de construction, et ce tout au long de la journée. En outre, si différentes entreprises sont amenées à intervenir simultanément sur le chantier, le nombre d’agents présents peut être important et tout le monde ne se connaît pas forcément. Pour une sécurité optimale et une plus grande efficacité, un portail automatique au verrouillage sûr s’impose. 

Portail coulissant

Il s'impose naturellement sur les chantiers de grande ampleur, pour un gain de place maximal. D’abord parce que son système d’ouverture et de fermeture permet d’optimiser l’espace. En effet, le glissement latéral de la porte sur un rail permet d’éviter les contraintes de place de recul à prévoir à chaque ouverture derrière le portail, contrairement aux portails pivotants. Ensuite, leur ouverture facilitée par le roulement sur rail permet d’assurer des flux plus rapides d’entrées et sorties. C’est également plus simple de prévoir un écartement plus important quand le portail est ouvert avec un modèle coulissant, ce qui peut permettre à deux véhicules lourds de se croiser. Ce besoin peut être prévu dès le départ et il est possible d’obtenir un portail coulissant sur mesure. 

Portail coulissant motorisé

Ce portail a toutes les caractéristiques du portail coulissant classique. C'est L’ouverture du portail est très simplifiée et en général une simple télécommande suffit à accéder au chantier.

Votre devis en un clic